We are Phenix ou fini le gaspi !

Pour que tous les produits aient le droit à une deuxième vie !

Nous vivons dans une société de surconsommation et on ne va pas se mentir nos frigos sont remplis de denrées en tous genres et nos poubelles débordent !  Le gaspillage alimentaire  et non alimentaire croit de jour en jour et cela devient très préoccupant pour l’avenir de notre planète et de notre économie.

Nous achetons plus que nous ne pouvons consommer et nous jettons sans vergogne des produits quelque peu abimés ou dont la DLC vient tout juste d’être dépassée. C’est pourquoi Plat Maison qui vous propose de revendre à vos voisins les parts de vos plats que vous ne mangerez pas à décidé de s’associer à Phénix  dans la lutte anti-gaspi !

En effet si Plat maison propose une responsabilisation de sa consommation alimentaire à l’échelle du foyer, Phénix le fait à grande échelle en ciblant directement les acteurs majeurs des circuits de consommation pour un impact encore plus important.

Kézako ? :

Phénix c’est une équipe qui  lutte contre le gaspillage en vous proposant des solutions pour gérer vos invendus alimentaires et non alimentaires via des circuits d’économie circulaire.

Qui fait parti de ce circuit ? :

  • les hyper et supermarchés
  • les déstockeurs spécialisés et les entrepôts
  • le secteur associatif (récepteurs privilégiés, ou quand le reveil des conscience rime avec générosité)
  • le secteur évènementiel ( grâce à la mise en place de zone « zéro déchets »)

Comment ça marche ? :

3 étapes principales :

  • Une phase d’observation
  • Analyse des besoins et recommandations
  • Mise en place de solution et suivi

Mais ils ne s’arrêtent pas là, ces petits génies de l’anti-gaspi accompagnent vos équipes pour les sensibiliser sur les enjeux du gaspillage alimentaire et sur les bonnes pratiques ainsi que sur les nouvelles procédures à suivre !

Pourquoi ça marche si bien ? :

Parce que Phenix c’est aussi un grand réseau de récepteurs qu’ils connaissent sur le bout des doigts et qui vous permet de trouver le bon preneur pour les bonnes quantités au bon moment et cela en temps réel grâce à leur super Plateforme web.

Vous vous posez encore des questions ? :

Qu’à cela ne tienne, Phénix peut répondre à l’ensemble de vos questions qu’elles soient d’ordre juridique, fiscal ou sanitaire.

En bref une technique imparable, alors plus d’excuse possible !

 

logo-small

Publicités

Weroom simplifie la colocation

weroom collocation

La société telle que nous la connaissons aujourd’hui est en pleine mutation. On assiste à l’essor de l’économie collaborative dans tous les domaines, que ce soit dans les transports ou encore dans la finance. L’immobilier s’y met aussi ! Cela fait deux ans que Weroom s’est lancé dans un projet ambitieux : faciliter la recherche de colocation partout dans le monde.

weroom collocation

Des jeunes de plus en plus mobiles

Toutes les raisons sont bonnes pour voyager en Europe : études, stages, job d’été… Tous les ans, ce sont plus de 3 millions d’étudiants qui profitent du programme Erasmus pour partir. C’est en voulant accompagner tous ces jeunes dans leur nouvelle vie que Thomas Villeneuve et Isabelle George ont fondé Weroom.com, fin 2013. Leur objectif : simplifier la recherche de colocation. Si la colocation est un mode de vie prisé par les jeunes, elle l’est aussi par les seniors. Elle apporte plusieurs avantages : les économies, l’accès à de grandes superficies, l’agrandissement de son réseau d’amis… La colocation trouve encore plus son sens lorsque vous arrivez dans un nouveau pays où vous ne connaissez personne. En partageant un logement avec d’autres personnes, vous pouvez rapidement vous lier d’amitié. Le site Weroom est ainsi disponible dans plusieurs langues. Grâce à lui, il est facile de trouver une colocation à Londres ou bien à Paris, en quelques clics !

Trouver une colocation partout dans le monde avec Weroom

Si vous avez une chambre à louer ou si vous cherchez un nouveau colocataire, rejoignez la communauté des Roomers sur Weroom ! Cette plateforme vous propose de trouver gratuitement une colocation parmi les milliers d’annonces publiées par les 300 000 utilisateurs. Qu’ils soient étudiants ou jeunes actifs, ils sont tous en quête d’une vie en colocation ! Weroom vous permet d’avoir des échanges sécurisés avec de potentiels colocataires certifiés et solvables. Si vous êtes propriétaire, c’est aussi l’occasion de réduire la vacance locative de votre logement !

Réserver une chambre en colocation avec Weroom

En créant cette plateforme, ses fondateurs ont souhaité rendre les démarches faciles. C’est pourquoi Weroom fonctionne comme un site de booking. Il est possible de réserver une chambre, en effectuant une simple recherche selon vos critères. Une fois que vous avez trouvé le logement qui vous correspond, l’annonceur a cinq jours pour l’accepter. Le coût de la réservation est retiré seulement si la demande est acceptée. Elle sera versée à l’annonceur 48 heures après votre emménagement.

Concours – Gagnez un lot de lunch box Platmaison !

Vous êtes passionné(e)s de cuisine et souhaitez revendre vos plats faits maison ? Rendez-vous sur www.platmaison.fr pour mettre en ligne vos annonces.  Vous avez besoin d’emballages alimentaires ? Participez à notre jeu concours et remportez un des trois kits lunch box Platmaison.IMG_3151Que contient chaque lot ? 10 lunch box (garde le chaud ou le froid)

  • 10 sacs en papier Platmaison
  • 10 sets de couverts jetables (couteaux et fourchettes)
  • 20 rince-doigts citronnés
  • 15 autocollants Platmaison
  • 15 cartes Platmaison

Comment gagner un lot ?

  • Sur Facebook : Partagez cet article de manière publique sur votre mur,  faites « liker » vos amis pour remporter le plus de mentions « j’aime »,  remportez le lot !
  • Sur Twitter : aimez cet article, tirage au sort parmi les participants.
  • Sur Instagram : aimez la photo mis sur notre compte, tirage au sort parmi les participants.

Combien de lots sont à gagner ? Trois lots identiques sont à remporter :

  • Un lot est à gagner pour la personne qui remportera le plus de mentions « j’aime » sur Facebook
  • Un lot est à gagner parmi les personnes qui auront tweeté cet article (tirage au sort parmi eux) sur Twitter 
  • Un lot est à gagner parmi les personnes qui auront aimé cet article (tirage au sort parmi eux) sur Instagram

La durée du concours est limitée à 7 jours, nous communiquerons les noms des gagnants (tirage au sort via Random) le 20 janvier 2015 à la fin de cet article. Bonne chance à tous et à toutes ! L’équipe Platmaison

Recette de la galette des rois poires et fève tonka

Galette poire tonka 2

Ingrédients pour une galette de 6 personnes :

  • 5 poires
  • 3 pommes
  • 20gr de beurre doux
  • 1/2 fève tonka râpée
  • 2 cuillères à soupe de sucre fin
  • 2 pâtes feuilletées
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • une confiture pour le « brillant » (ici Madame Williams des petites productions parisiennes )

Préchauffer le four à 200°c

Enlever la peau et les pépins des pommes et poires. Couper la chair en morceaux.

Mettre le beurre, le sucre et la fève tonka dans une casserole, y ajouter les morceaux de fruits.

Faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient fondants.

Les mettre dans une assiette et lorsque le tout est bien froid, écraser a la fourchette.

Sur une plaque allant au four, mettre une pâte feuilletée.

Ajouter dans le centre la compote pomme/poire, en prenant soin de laisser le rebord vide (environ 3 cm).

Intégrer la fève.

Ajouter la deuxième pâte feuilletée sur le dessus, souder les bords avec une fourchette.

Mélanger l’œuf et le lait puis, avec un pinceau, badigeonner la galette pour qu’elle soit dorée.

Avec la pointe d’un couteau, faire des dessins sur la pâte.

Enfourner à 200°c 10 minutes, puis descendre à 150°c pendant 10 minutes avant de la sortir du four.

Laisser refroidir puis avec l’aide du pinceau passer un coup de confiture dessus ou de gelée (fondue préalablement).

Déguster !

recette plat maison

Claudie pour Platmaison

Passionné(e)s de cuisine, faites en votre métier sur Platmaison grâce aux CESU

Vous souhaitez changer de vie, trouver un emploi grâce à votre passion, la cuisine ? Devenez chef à domicile et bénéficiez de tous les avantages liés au salariat grâce au travail encadré par les CESU.

Décryptage des CESU pour les cuisiniers

Qu’est ce que c’est ?

« Le chèque emploi-service universel (CESU) est un dispositif permettant à un particulier employeur de déclarer et rémunérer des activités de services à la personne. »

En d’autres termes, c’est un dispositif mis en place par l’état pour vous permettre de travailler au domicile d’un particulier tout en étant déclaré, pour une activité ponctuelle ou récurrente, telle que la cuisine à domicile ou le portage de repas (livraison).

A quoi ça sert ?

Cela sert à vous rémunérer lorsque vous cuisinez chez le client si vous n’avez pas créé d’entreprise pour émettre vous même des factures.

Quels sont les avantages que vous procurent les CESU ?

– Votre travail est déclaré
– Vous bénéficiez d’une protection sociale qui comprend l’assurance maladie, le chômage, les congés maternité, etc.
– Votre rémunération inclut une indemnité de congés payés dont le montant est égal à 10% de la rémunération brute
– Le code du travail et la convention collective des salariés du particulier employeur s’appliquent dans le cadre de votre prestation
– Une formation professionnelle peut être organisée

Pour plus d’informations concernant l’ouverture des droits aux prestations sociales vous pouvez consulter le site de l’Assurance Maladie. Vous retrouvez toutes les adresses des sites utiles à la fin de cet article.

Comment ça marche ?

Lorsque le client vous aura passé une commande sur notre site Platmaison, vous aurez la possibilité de communiquer avec lui. Vous pourrez alors demander au client de vous rémunérer et déclarer grâce aux CESU.

Comment ça marche en détails ?

Le client paie en ligne sur notre plate-forme lors de la commande, et vous pourrez virer l’argent sur votre compte 48 heures après la réalisation de la prestation.

Pour vous déclarer via CESU, le client n’aura qu’une chose à faire une fois sa commande réglée en ligne sur Platmaison :

Aller sur le site http://www.cesu.urssaf.fr/ et déclarer le total net payé (nombre d’heures effectuées multiplié par le salaire horaire net).

Quelles informations dois-je fournir au client chez qui je vais cuisiner ?

Pour que le client puisse vous déclarer vous devrez lui fournir votre nom, prénom, adresse, date de naissance et numéro de sécurité de sociale.

Quel est l’avantage pour le client ?

Si le particulier qui vous a passé commande vous déclare en CESU, il pourra bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt pouvant atteindre 50% des dépenses engagées.    C’est donc un dispositif très intéressant pour lui d’un point de vue financier.

A-t-on le droit de compléter ses revenus avec les CESU (lorsqu’on est déjà employé ou salarié) ?

Oui, vous pouvez compléter vos revenus grâce à la cuisine à domicile, sans limite d’heures travaillées.

Cet article à titre informatif a été réalisé grâce aux diverses informations que nous avons pu obtenir. N’hésitez pas à le commenter pour nous faire part de vos remarques.
Nous publierons prochainement un autre article qui traite des CESU, à destination des particuliers employeurs.
Nous tâcherons par ailleurs de maintenir cet article à jour en fonction de l’évolution des conditions applicables aux CESU.

Sources

Site informatif du gouvernement :

http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/les-fiches-pratiques-du-droit-du,91/employe-e-de-maison-assistant-e,127/le-cheque-emploi-service-universel,2766.html

Convention collective nationale des salariés du particulier employeur:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000005635792&fastReqId=1784593911&fastPos=2&oldAction=rechConvColl

Site de l’assurance maladie :

http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-professionnelle/vous-travaillez/vous-etes-salarie/emploi-interimaire-ou-saisonnier.php

Décryptage fiscal et légal pour vendre ses plats faits maison

Nous sommes conscients que trouver certaines réponses sur le plan fiscal et légal des différentes activités de restauration n’est pas facile. C’est pourquoi nous partageons dans cet article notre compréhension du sujet ainsi que quelques liens parlant du sujet.

Les 4 statuts possibles pour un chef Platmaison

 chefcuisinier

elt3elt4elt5elt6

1 Vous êtes professionnel et avez un statut « auto-entrepreneur » ou équivalent. L’avantage de l’auto-entrepreneur est qu’il n’y a pas à se soucier de la TVA et vous paierez 26% de vos ventes en charges fiscales et sociales . Plus d’information sont disponibles sur www.lautoentrepreneur.fr. En cuisinant chez votre employeur il n’y a pas de réglementation spécifique, c’est comme si vous cuisinez pour votre famille.

2

Vous êtes particulier, votre seule alternative est d’être payé en CESU. Il a été conçu pour offrir un cadre fiscal et légal aux petits boulot d’aide à domicile. En étant payé en CESU vous cotisez pour votre retraite, avez droit à des congés payés, maladie, et bénéficiez d’une assurance en cas d’incident. Plus d’information sont disponibles sur www.cesu.urssaf.fr/. En cuisinant chez votre employeur il n’y a pas de réglementation spécifique, c’est comme si vous cuisinez pour votre famille.

3

Vous êtes professionnel et avez un statut « auto-entrepreneur » ou équivalent. L’avantage de l’auto-entrepreneur est qu’il n’y a pas à se soucier de la TVA vous paierez 26% de vos ventes en charges fiscales et sociales. Plus d’information sont disponibles sur www.lautoentrepreneur.fr. En cuisinant chez vous, vous devez mettre en place des bonnes pratiques d’hygiène type HACCP. Elles sont à communiquer à la DDPP lorsque vous déclarez votre activité. Vous pourrez alors éventuellement être soumis à un contrôle, principalement en cas d’intoxication et plainte d’un gourmet, qui devra prouver que votre plat en est la cause. Vous devrez alors montrer les bonnes pratiques que vous avez mis en œuvre. Plus d’informations sur l’hygiène en cuisine sont disponibles à l’adresse www.platmaison.fr/help#10.

4

Vous êtes particulier et proposez vos plats ou pâtisseries occasionnellement. Le but de votre démarche est de tester le service, éviter le gaspillage alimentaire, faire goûter vos créations, et vous faire connaître. Il n’y a actuellement pas de réglementation sur la cuisine de particulier à particulier, il en va de la responsabilité personnelle du cuisinier et du gourmet de faire appel à ce type de service. Le gourmet est conscient qu’il ne fait pas appel à un professionnel et qu’il ne peut exiger les mêmes garanties.

Attention cependant, en cas de volume important, vous pouvez être reconsidéré professionnel. La loi en vigueur ne définit pas de volume limite, ce reclassement est soumis à interprétation

C’est pourquoi en cas de volume important, vous pouvez aussi cuisiner chez vous et livrer vos plats dans le cadre du CESU (portage de repas). Vous bénéficiez alors des mêmes avantages que dans le cas n°2. .

Votre couverture en cas d’incident

1-3

Vous êtes professionnel, rapprochez vous des assurances pour connaître le contrat professionnel qui correspond le mieux à votre activité. Un prochain article sera publié pour vous aider dans vos démarches entrepreneuriales.

2

Vous êtes particulier payé en CESU, vous êtes couvert par la Sécurité Sociale contre un accident du travail et par l’assurance responsabilité civile de votre employeur s’il y a un accident vis à vis d’autrui.

4

Vous êtes particulier et n’exercez pas d’activité professionnelle sur Platmaison, il n’y a donc pas de couverture particulière. Le gourmet est conscient que vous partagez vos plats, que vous n’êtes pas soumis aux normes d’hygiène professionnelles. Si une intoxication involontaire intervient, il sera couvert par son assurance maladie comme si sa famille, son ami ou lui même avait cuisiné. Bienvenue dans le nouveau monde de l’économie collaborative !

Ressources sur le sujet

www.editionsjuridiquespratiques.com/idees-repasfaitmaison-cuisine2.html

– http://www.hygiene-securite-alimentaire.fr édité par Séverine Canon qui a  décortiqué les normes d’hygiène pour les professionnels sur https://www.platmaison.fr/help#10

– http://www.lautoentrepreneur.fr

– http://www.cci.fr/web/auto-entrepreneur/le-regime-de-l-auto-entrepreneur

– http://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/home.jsp

– https://www.cesu.urssaf.fr/cesweb/faqemployeurbancaire.jsp (démarches à suivre CESU)